Consommer des produits locaux et de saison : est-ce vraiment si cher au quotidien ?

Consommer des produits locaux et de saison : est-ce vraiment si cher ?

La consommation de produits de saison et locaux a aujourd’hui plusieurs avantages de natures diverses : économie locale, environnement et nutrition sont privilégiés. Beaucoup pensent que ce type d’alimentation est plus coûteux au quotidien, mais est-ce vraiment le cas ?

Manger local, qu’est-ce que ça signifie ?

« Manger local » signifie consommer des produits cultivés en France ou dans notre région. On considère donc que les produits locaux sont ceux qui se trouvent au plus près des consommateurs. D’une manière plus technique, on parle alors de « kilomètres alimentaires ». Au-delà de cinq cents kilomètres alimentaires, on ne peut pas considérer les produits comme étant locaux. Cette pratique comporte de nombreux avantages.

Consommer des produits locaux, c’est avant tout soutenir l’économie locale. Il s’agit alors d’encourager les producteurs locaux et préserver notre patrimoine : la diversité des cultures, le savoir-faire, le paysage agricole… Enfin, la consommation locale est également un choix environnemental. En effet, elle constitue un véritable acte écologique. Lorsqu’on consomme des produits de saisons cultivés dans la région, cela permet de limiter les distances parcourues pour acheminer les produits. Il est ainsi possible de réduire l’impact des transports sur l’environnement.

Les avantages santé et nutritionnels de l’alimentation locale

Lorsque l’on privilégie l’alimentation locale, on consomme exclusivement des produits de saison. Cela permet de se reconnecter avec son terroir et découvrir (ou redécouvrir) des fruits et légumes oubliés. Les produits locaux et de saison sont également bien plus gorgés de saveurs. La qualité et leur fraîcheur leur permettent d’atteindre une maturation idéale, obtenues dans des conditions adaptées et toujours naturelles.

D’autre part, manger local permet de retrouver un lien fort avec les saveurs, les saisons et le temps. Les produits que l’on destine à la consommation locale ne subissent pas de longs trajets, sont cueillis à maturité et disposent d’incroyables qualités nutritives. Enfin, cela permet de limiter les colorants, les additifs alimentaires et la consommation d’autres éléments. Ces produits subissent beaucoup moins de traitements chimiques que ceux étant cultivés hors saison, dans des serres, et aspergés de pesticides pour les aider à mûrir, ou compenser le manque de nutriments dans le sol.

Un coût moins élevé pour les produits locaux

Les produits locaux, en plus d’être bénéfiques pour l’environnement et notre santé, le sont également pour le budget alimentaire. En effet, ce type de produits permet de mieux manger et bien moins cher ! Les taxes d’importations sont nulles, puisqu’inexistantes. Les aliments sont moins coûteux à produire, mais aussi à acheminer vers les consommateurs (les coûts de transport étant considérablement réduits). Ainsi, le prix final des produits ressent cet effet et sera moins élevé pour le consommateur.

En somme, les produits locaux riment avec moins de pesticides et moins de carburants utilisés. Le consommer est un véritable acte pour l’environnement, mais est aussi bénéfique pour notre santé. Enfin, ce type d’alimentation est moins coûteux au quotidien : accéder à une alimentation saine à moindre prix n’a jamais été aussi simple !