Stop à la constipation : Les méthodes simples mais efficaces

La constipation peut provoquer une douleur pendant la défécation, des fissures de l’anus et favoriser l’apparition d’hémorroïdes. Pour la soulager, c’est simple. 

Comment lutter contre la constipation ?

Une insuffisance d’eau dans l’alimentation, un stress, des intolérances alimentaires, et voilà ! C’est le transit intestinal qui fonctionne mal, engendrant la constipation. C’est un problème de santé banale, mais sa complication peut être grave et ses symptômes peuvent gâcher une vie. Heureusement, son traitement existe à profusion. Avant de prendre des médicaments qui peuvent engendrer des effets secondaires, pourquoi ne pas essayer des méthodes naturelles et dont l’efficacité a été prouvée ?

La constipation en quelques mots

Une personne est constipée lorsqu’elle va à la selle moins de 3 fois par semaine pendant une longue période. D’autres symptômes tels que des selles dures et des douleurs à l’anus durant la déjection peuvent également apparaître. Elle est plus fréquente chez les femmes et chez les personnes âgées, mais le bébé nourri au biberon ou qui commence à manger des aliments consistants est également plus prompt à l’attraper. Ce problème peut survenir lorsqu’il y a une mauvaise hygiène de vie telle que le manque d’exercice physique, l’alitement prolongé, la mastication insuffisante, l’insuffisance de l’hydratation, ou encore une alimentation déséquilibrée. 

La constipation, bien que souvent passagère, crée une sensation d’inconfort, les douleurs chroniques. Elle peut provoquer une fissure au niveau de l’anus qui se traduit par l’apparition de tache de sang sur le papier toilette. Elle favorise aussi l’apparition des hémorroïdes. Lorsqu’on est constipé, on exerce une pression pour évacuer les selles et le sang s’accumule dans les hémorroïdes et la pression sanguine s’accroît. Et enfin, la constipation chronique peut causer une occlusion de l’intestin.

Pour l’arrêter, des traitements naturels existent, simples et peu onéreux. Vous n’êtes pas obligé de consulter un médecin ou recourir à des traitements médicamenteux et autres produits. Voici quelques astuces et conseils.

Les fibres, meilleures alliées du transit intestinal

Pour prévenir et stopper la constipation, un régime alimentaire riche en fibres est recommandé. Ce traitement naturel  permet de retenir l’eau dans l’intestin. Ce qui permet d’augmenter le volume des selles et de les lubrifier. Le transit devient ainsi plus rapide. Comme aliments sources de fibre, rien de tel que les fruits et légumes frais, les noix et les fruits secs. Les légumes secs comme les haricots et les lentilles sont également de bonnes sources de fibres. Il faut en manger autant que possible.

L’hydratation, remède et prévention de la constipation

En plus d’une alimentation pauvre en fibres, l’insuffisance de l’hydratation favorise aussi l’apparition de la paresse du côlon. Ainsi, boire beaucoup reste une méthode naturelle contre cette maladie. Mais on conseille toujours de boire des boissons non sucrées et non gazeuses de source diverse : infusion de fruit, eau de source, tisanes, etc. À noter que l’eau riche en magnésium et le jus d’agrume sont des laxatifs naturels. Ils sont aussi parfaits contre les hémorroïdes. En effet, Avec la pression, le sang s’accumule dans les hémorroïdes et la pression sanguine augmente, ce qui favorise leur développement

Les probiotiques, pour une bonne digestion

La flore intestinale ou microbiote est un ensemble de plusieurs microorganismes vivants qui vivent dans nos intestins. Ces êtres vivants microscopiques jouent un rôle primordial dans notre digestion et la défense de notre organisme. La raréfaction de certaines espèces de microbiote peut provoquer les troubles digestifs divers. En parallèle, il y a les probiotiques qui sont des microorganismes vivants bénéfiques pour la flore intestinale. Consommer des probiotiques qui se trouvent dans les produits laitiers est une méthode naturelle contre la constipation. Ils aident à lutter contre les troubles de transit de l’intestin.

Le massage du ventre, méthode douce pour soulager la constipation

D’autres techniques naturelles de soulagement consistent à masser régulièrement le ventre et le bas du dos du constipé. L’effet du massage peut être optimisé en utilisant de l’huile essentielle de mandarinier et de macadamia. Cette méthode offre un résultat immédiat pour le traitement des selles dures.

Les graines de psyllium blond, gel naturel pour lubrifier les intestins

Le psyllium est une graine de plantain noir. Ce grain « magique » agit sur l’organisme comme les fibres. Il est très efficace contre la constipation et les irritations du côlon. Il est même reconnu par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) comme régulatrice de transit intestinal. Les mucilages qu’il contient forment un gel dans le tube digestif. Le psyllium convient parfaitement aux femmes enceintes et aux enfants. Pour ce faire, il faut en prendre 3 à 7 g, 3 fois par jour avec un grand verre d’eau pendant 2 à 3 jours. Vous verrez la douleur va vite disparaître.

Le sport, bon pour l’évacuation

En complément de tous ces conseils et astuces techniques, pratiquez des exercices physiques. Le sport stimule la digestion et favorise le métabolisme.

Bref, le problème de la constipation est assez fréquent. Aux premiers symptômes, avant de vous ruer pour consulter votre médecin traitant, on vous invite à suivre nos conseils et à utiliser des remèdes naturels. En plus de stopper ces symptômes, ils sont aussi excellents pour la santé. Toutefois, dans le cas où les douleurs s’intensifient et du sang accompagne les selles, rendez-vous sans tarder chez un médecin, car il peut s’agir d’une maladie grave comme le cancer du côlon.