Le régime paléo : on mise sur la santé

Le régime paléo est de plus en plus populaire grâce à ses bienfaits sur la santé. Un nouveau mode de vie qui a pour racines les temps anciens, on adopte !

Le paléo : quand régime rime avec santé

Manger comme nos ancêtres du paléolithique pour une meilleure forme et une santé de fer, c’est la base du régime paléo. Il a de plus en plus d’adeptes, et pour cause ? Ce régime fait de viande et de bons aliments dispose de règles et de principes qui ont su convaincre de plus en plus de monde. On vous dit tout sur ce type de régime alimentaire qui a changé plus d’une vie.

Régime paléo : C’est quoi ?

Nos ancêtres du paléolithique sont des chasseurs et des cueilleurs nés. Le régime paléo consiste à faire de même. Il ne s’agit pas ici de s’habiller de peaux de bêtes et de partir à la chasse aux animaux sauvages comme faisaient nos ancêtres, mais plutôt de consommer comme eux. Les repas sont donc généralement constitués de fruits, de légumes et de protéines animales et végétales. Les produits industriels sont bannis de l’alimentation, de même les céréales, les produits laitiers et le sucre. Ce régime aide non seulement à la perte de poids, à faire fondre les graisses, mais surtout à améliorer la santé. Depuis sa vulgarisation en 1985 par le Dr S. Boyd Eaton, ce régime alimentaire n’a pas cessé de faire parler de lui.

Les règles du régime paléo

Pour manger paléo, il faut suivre quelques règles simples, mais efficaces qui touchent le mode d’alimentation.

La première consiste à manger des protéines animales à chaque repas. Les meilleures sources de protéines animales se trouvent dans la viande, le poisson, les œufs et les fruits de mer. Choisissez toujours des aliments qui sont de bonne qualité et bio, comme du poisson ou des œufs bien frais par exemple.

Nos ancêtres de cette époque se nourrissaient aussi de cueillettes. La règle numéro 2 consiste donc à manger les produits de la cueillette comme les fruits, les légumes et les oléagineux. Pour les huiles, il faut privilégier l’huile d’olive, l’huile de coco, ou l’huile d’avocat.

Règle numéro 3 : mettre un trait sur la consommation des céréales et des produits laitiers. Ces aliments n’existaient pas encore en ces temps, en plus ils sont jugés mauvais pour le système digestif. Les légumineuses ne sont pas non plus les bienvenus dans notre assiette.

Enfin, dernière règle, on bannit le sucre de notre alimentation. La consommation de légumes et des fruits sont suffisants pour nos besoins en sucre. De plus, les sucres raffinés ne sont pas bons pour notre organisme et sont source de maladies comme le diabète.

Les actions du régime paléo sur la santé

Le régime paléo a pour effet de rendre une meilleure santé au corps d’une manière générale. C’est un régime qui mise sur une alimentation saine à chaque type de repas. Très pauvre en sucre et en mauvais gras, mais surtout sans produits industrialisés, il a des effets non négligeables sur le fonctionnement de l’organisme et du cerveau.

D’une manière générale, consommer à la manière paléo réduit grandement la fatigue, les problèmes liés aux mauvaises digestions ainsi que les reflux gastriques.

Il prévient plusieurs types de maladies comme l’ostéoporose, le diabète, les maladies cardiovasculaires, l’obésité ou encore l’hypertension que la consommation de certains aliments (sucres, …) peut causer.

Le régime paléo soulage des problèmes de sinus, des maladies auto-immunes comme la sclérose multiple ou encore la dermatite herpétiforme. Il intervient contre les problèmes respiratoires et les différents troubles hormonaux.

Régime paléo et perte de poids

Outre ses effets bénéfiques sur la santé, le paléo permet une fonte des graisses sur tout le corps. Il assure une perte de poids saine et durable. En effet, c’est un régime protéiné qui est riche en fibres, en oméga 3, en vitamines, en oligoéléments, et surtout en antioxydant. D’un autre côté, il est pauvre en mauvaises graisses, en glucides (surtout en sucres raffinés), en féculents et en produits laitiers.

En somme, avec des recettes paléo, vous êtes assuré de perdre au moins 3 kg en un mois. Ce n’est pas un régime strict, car vous ne manquez de rien. De plus, vous ne ressentirez pas la sensation de faim grâce à la quantité de protéines que vous consommez. Par rapport au transit intestinal, les fibres des fruits et légumes le facilitent grandement.

Les inconvénients du régime paléo

Comme beaucoup d’adeptes s’accordent à le dire, ce n’est pas un simple régime alimentaire, c’est un mode de vie qu’il faut adopter. Si vous arrêtez, vous risquez de reprendre les kilos que vous avez perdus.

Il est peut-être adapté à l’époque paléolithique, mais pas vraiment à la nôtre. Il est assez contraignant, alors pour ne pas perdre la motivation, il est recommandé de le faire entre amis, en couple ou encore de rejoindre un groupe.

Enfin, comme ce régime supprime plusieurs aliments, il peut être une source de carences de certains nutriments. De plus, une grande consommation de viande a des effets négatifs sur le taux de cholestérol, alors il est conseillé de varier.