Le burn-out, comment le reconnaître ?

Le burn-out ou épuisement professionnel est un phénomène souvent négligé mais qui atteint pourtant de nombreuses personnes. Contrairement aux idées reçues, le burn-out n’est pas une forme de dépression. Leurs symptômes paraissent identiques mais en fait, le syndrome de l’épuisement professionnel est un trouble physique non psychique. Ses conséquences sont graves et parfois irréversibles donc il est essentiel de détecter rapidement la maladie afin de prendre les mesures nécessaires.

Le burn-out qu’est-ce que c’est ?

Le syndrome d’épuisement professionnel est une maladie qui survient chez les employés qui se sentent débordés et négligés par leur entourage professionnel. En effet peu importe la nature leur activité, certaines situations dans leur lieu de travail comme les harcèlements, le surbooking, les pressions les exposent à un stress tellement intense que leur état physique en est affecté.

Le burn-out peut atteindre tous les types de travailleurs (employés en société, freelance, saisonnier…), mais les études ont confirmé que les femmes en souffrent plus que les hommes. Il est à noter que le burn-out est un trouble d’origine énergétique et non psychologique.

Les symptômes du burn-out

Le syndrome de l’épuisement professionnel entraîne de nombreux problèmes physiques et psychologiques, notamment concernant l’estime de soi, dans la vie d’un homme. En effet, comme il se sent incapable d’accomplir ces tâches, il n’a plus une bonne estime concernant ses capacités. C’est ainsi qu’il faut repérer les symptômes dès leur commencement pour que le patient puisse jouir de l’aide nécessaire. Voici quelques un de ces symptômes qui vous aideront à reconnaître la maladie.

Épuisement physique ou psychologique

Au début, le travailleur se sent tout le temps fatigué. Puis, il commence à manquer de force pour accomplir à la perfection les tâches qui lui sont assignée. En fait, il ne se sent plus capable de continuer et vire de plus en plus vers un état dépressif.

Problème de concentration

Ensuite, vient le problème de concentration. Il n’arrive plus à retenir son attention sur ce qu’il fait. Sa mémoire commence même à s’altérer et il peine à se rappeler de certains détails comme les heures des réunions ou les numéros des dossiers…

Irritabilité émotionnelle

Une personne atteinte de burn-out a beaucoup de difficultés à se contrôler émotionnellement. En effet, elle dramatise toujours les choses et réagit de manière abusive à la moindre remarque. Cela est quelque sorte le résultat de la pression qu’elle subit et qu’elle s’inflige pour terminer son travail.

Démotivation

Une démotivation peut également être un signe de l’épuisement professionnel. La personne commence à être fréquemment absente et à perdre son enthousiasme pour le travail. En effet, si avant elle était dynamique, une fois atteinte de burn-out, sa fréquence de participation durant les meetings et les réunions diminue. De plus, elle pense que plus personne ne la comprend et s’éloigne même de son entourage.

Immobilité

Lorsque le trouble n’est pas soigné à temps, le travailleur finit par ne plus avoir la force de sortir de son lit. Ce n’est pas qu’il ne veut pas, c’est qu’il ne peut pas. En bref, il n’a plus d’énergie pour se lever et bouger.

Les précautions à prendre pour éviter le burn-out

Afin d’éviter le burn-out, il est recommandé de bien équilibrer la vie professionnelle et la vie personnelle. En effet, il est nécessaire de prendre du temps pour soi, se détendre et décompresser un peu. Ainsi, limitez vos heures de travail, prenez des pauses et prenez vos congés.

Ensuite, même si ce n’est pas très courant, il est également conseillé de parler à votre supérieur lorsqu’une certaine situation vous stresse ou que vous ressentez une pression qui pèse sur vous. Bref, exprimez-vous car les gens ne sont pas toujours capables de comprendre automatiquement ce que vous subissez.

Comment soigner un burn-out et éviter une récidive

D’abord, il est utile de prendre quelques jours de congés pour se ressourcer et prendre un nouveau départ. Partez en vacances et détendez-vous pour revenir avec de nouvelles forces et une nouvelle perspective pour affronter votre travail.

Ensuite, il est absolument nécessaire de consulter un spécialiste. Le repos vous redonnera peut-être de l’énergie, mais vous avez besoin d’accompagnement et de conseils pour ne plus replonger dans votre routine à votre retour.

Conclusion

Les personnes atteintes de burn-out sont souvent dans le déni. Ainsi, si vous suspectez l’un de vos proches d’en souffrir, parlez-lui calmement et orientez-le doucement vers ces solutions pour qu’il puisse guérir rapidement. Surtout, il est fortement conseillé de ne pas être brusque quand vous leur parler car ils pourraient réagir violemment, à cause de la maladie.

https://rmc.bfmtv.com/emission/burn-out-comment-reconnaitre-les-signes-pour-s-en-sortir-1461941.htmlhttps://www.passeportsante.net/fr/Maux/Problemes/Fiche.aspx?doc=epuisement_professionnel_pm