Le régime est-il conseillé et sans risque durant une grossesse ?

La grossesse est une période délicate en termes de nutrition. Beaucoup d’aliments sont proscrits, mais on ignore souvent s’il est possible ou non de faire un régime durant ces quelques mois.

Le surpoids : un danger pour le bébé ?

Le surpoids est un terme très global qui peut recouvrir des réalités très diverses. Il ne faut pas confondre poids et santé. Globalement, les femmes en surpoids qui se trouvent en forme, en bonne santé et qui optent pour une alimentation variée ne présentent pas plus de risque que toutes les autres femmes enceintes. Néanmoins, une alimentation pauvre et peu variée peut causer des carences alimentaires.

Dans ces cas, il sera impératif de changer son alimentation et peut-être envisager de prendre des compléments alimentaires liés à la grossesse : fer, vitamines, acide folique… D’autre part, l’apparition d’un diabète gestationnel (une forme de diabète liée à la grossesse) est constamment surveillée et peut survenir quel que soit le poids, même si le surpoids et l’obésité le favorisent.

Les risques liés à un régime restrictif

Les régimes restrictifs peuvent déjà poser des problèmes en temps normal. Durant la grossesse, ils font courir de gros risques pour le bébé, mais aussi pour la maman. Selon les typologies de régimes alimentaires, les risques ne sont pas les mêmes.

Les diètes détox : les besoins en protéines connaissent une croissance durant la grossesse. Il est donc conseillé de consommer des protéines une ou deux fois par jour. Il n’est pas question de les supprimer.

Les régimes sans graisses : contrairement à beaucoup d’aprioris, les lipides sont essentiels et assurent le transport des vitamines liposolubles (vitamines E, D et A). Ils participent également à la constitution des membranes nerveuses du fœtus.

Les régimes sans sucre : le glucose constitue la source indispensable d’énergie des tissus fœtaux. Il est donc important d’en consommer chaque jour.

Les régimes dissociés ou hyperprotéinés : ces types de régimes excluent catégoriquement certains aliments durant plusieurs semaines d’affilée : légumes, fruits, féculents… Pourtant, la grossesse nécessite des apports divers et variés de minéraux et de vitamines.

La grossesse : une prise de poids raisonnable

Durant la grossesse, il est totalement inutile de manger deux fois plus. Cela n’est en rien bénéfique au bébé et assure une prise de poids trop importante. Le surpoids acquis durant les neuf mois ou présent avant la grossesse peut devenir un facteur de risques (hypertension artérielle, diabète gestationnel, prématurité…).

Il faut donc adopter de bonnes habitudes et profiter de cette période particulière pour manger de façon variée et équilibrée tout en suivant les principales recommandations sur l’alimentation des femmes enceintes. Cinq règles sont à appliquer chaque jour :

  • Limiter le sel et les sources de sucre rapides ;
  • Manger cinq fruits et légumes frais ;
  • Consommer des produits céréaliers, des légumes secs ou des pommes de terre à chaque repas ;
  • Manger une à deux portions de protéines chaque jour ;
  • Privilégier les matières grasses d’origines végétales et limiter les apports lipidiques.

En somme, si les régimes sont déconseillés durant la grossesse, il est indispensable de surveiller son assiette et sa ligne. Une prise de poids raisonnable et maîtrisée sera toujours bénéfique au bébé.