Les dangers des régimes trop stricts

Régime citron, sans sucre, sans viande, sans gras, ou encore sans sel, … Ces restrictions sont-elles vraiment vérifiées comme étant bénéfiques à notre santé ? Voici des éléments de réponse.

Pourquoi les régimes sévères sont-ils dangereux pour la santé ?

Trop manger va engendrer une prise de poids importante. Les régimes draconiens ne nous apportent pas assez de nutriments. Quel que soit celui que vous adoptez, assurez-vous que ce régime ne comporte pas de dangers pour votre santé. Car effectivement, les régimes trop stricts cachent parfois des effets « indésirables ».

L’effet yo-yo : perte et reprise rapide de poids

C’est le résultat d’un régime drastique dans lequel on subit une perte de poids conséquente, pour ensuite en gagner de manière impressionnante. Au début, vous vous imposez des régimes hypocaloriques. Et cela fonctionne, vous subissez une perte de poids impressionnante, une perte de masse musculaire. Vous avez encore toute la volonté du monde de suivre ce régime trop strict. Mais plus le temps passe, plus cette volonté s’éteint parce que le régime est trop frustrant. Vous avez peur des risques pour votre santé physique et psychologique. Vous avez tellement faim, que vous décidez un retour à l’alimentation normale. Alors surviennent les effets secondaires négatifs de votre régime draconien : c’est comme si on perdait des kilos pour mieux en gagner.

Les maladies cardio-vasculaires

Perte de poids impressionnante et reprise de kilos en trop, l’effet yo-yo va assurément avoir des risques sur la santé. Durant les régimes, le corps est privé de nourriture et réduit ses dépenses en énergie. Pendant les périodes de retour à l’alimentation normale, il ne va pas immédiatement se mettre à dépenser autant d’énergie qu’il en gagne. Il va se prévaloir contre les périodes de régime strict, en stockant ses apports énergétiques. Cette énergie stockée et non dépensée est traduite par les kilos trop rapidement repris. Sur le long terme, le risque sur la santé est une diminution du bon cholestérol du corps. Le bon cholestérol est celui qui agit positivement sur les dépôts de graisse dans les artères et qui protège contre les maladies cardiovasculaires.

Des risques de carences nutritionnelles dans l’alimentation

Durant les fameux régimes amincissants, les repas sont souvent moins « fournis » en calories, vitamines et minéraux. Ces régimes hypocaloriques favorisent une importante perte de poids. Il est souvent dit que « régime hypocalorique équilibré » équivaut à moins de viandes rouges, moins de glucides, ou moins de sel. Si vous n’avez pas demandé l’avis d’un nutritionniste, diététicien, ou un diabétologue pour établir vos menus durant le régime, vous risquerez de confectionner des plats non nutritifs. Le corps a des besoins nutritionnels spécifiques, que ce soit en protéines, en glucides, en lipides ou en sels minéraux et vitamines. D’où l’importance de consulter un spécialiste. Lui seul saura vous prodiguer des services ou des moyens amaigrissants, pour une perte de poids durable et sans risque pour la santé. Il saura quels aliments sont à bannir ? Quels sont les aliments aux bons apports énergétiques ? Quels aliments apportent les calories nécessaires pour une perte de poids efficace à travers un régime ?

Le stress oxydatif et les dangers à terme sur la santé

Notre corps nous parle quand nous adoptons ces régimes drastiques. Soit il répond bien, soit il réagit mal. Ce deuxième cas se présente quand le régime que nous adoptons a des risques pour la santé. Notre corps sait que ce changement d’habitudes alimentaires n’est pas bon pour lui et émet des signaux. Il se dérègle et nos cellules vont s’oxyder sous cet effet. Cette oxydation des cellules va troubler notre métabolisme, changer la nature de nos protéines, de nos lipides, de nos glucides, et même de notre ADN. En général, ce stress oxydatif va entraîner un vieillissement rapide de cellules. Il faut arrêter le régime trop strict qui en est à l’origine.

Affaiblissement de l’état général dû au manque de calories

Pour une perte de poids durable, le meilleur moyen est la pratique régulière d’une activité physique, et ce à terme. Cette idée ne plaît pas forcément. Nous préférons agir sur nos habitudes alimentaires et opter exclusivement pour les régimes en misant sur le comptage de calories. Réduire ce qu’il y a dans l’assiette et ne rien faire d’autres. Cependant, sachez que certains régimes vont vous réduire la masse musculaire. L’organisme va effectivement puiser d’abord ce qu’il y a dans les muscles, avant de passer à ce qu’il y a dans la graisse. Dans le cas d’un régime pauvre en protéines, vous vous retrouverez avec un corps fragile et atonique. Votre organisme va s’en trouver affaibli et vos capacités diminuées.