Les états de votre peau qui doivent vous alerter

La peau est une partie sensible du corps. Et pourtant, elle est la plus exposée aux agressions extérieures. Pour éviter des maladies de la peau, certains signes doivent vous alerter.

Tous ces signes de la peau qui devraient vous inquiéter

Tous les ans, les sujets souffrant de cancer de la peau en France sont de plus en plus nombreux et atteignent le nombre de 90 000. Pour éviter cette maladie ainsi que d’autres affections de la peau, comme l’eczéma, la dermatite atopique ou le psoriasis, déceler certains symptômes sur votre peau peut grandement vous aider.

Reconnaître d’hypothétiques maladies grâce aux grains de beauté

Si la cause des grains de beauté est avant tout d’ordre génétique, le soleil peut aussi en être l’origine. Garder régulièrement l’œil sur vos grains de beauté peut vous permettre de repérer d’éventuels signes d’apparition de mélanome, la forme la plus avancée du cancer de la peau. De temps en temps, pensez à surveiller vos nævi, car certains peuvent dissimuler des affections. Si votre grain de beauté est bien rond, il n’y a rien à signaler. En revanche, s’il affiche une asymétrie importante, cela devrait vous alerter. Il peut s’agir d’un symptôme de mélanome. De même, lorsqu’il a des bordures irrégulières, si sa couleur n’est pas homogène ou s’il augmente de volume, consultez immédiatement un dermatologue. Il vous proposera un traitement. Si sa couleur et ses dimensions ont tendance à varier, un dépistage s’impose.

Par ailleurs, d’après les experts, pour les personnes ayant un grand nombre de grains de beauté sur leur peau, la prudence est de rigueur. Si tel est votre cas, passez tous vos grains de beauté au crible pour ne manquer aucun indice pouvant être suspect.

Prendre garde aux carcinomes basocellulaires

Si le changement d’aspect de votre grain de beauté peut vous aider à identifier un mélanome, sachez que votre peau peut aussi présenter d’autres signes douteux, pouvant être le symptôme de carcinomes basocellulaires. Moins dangereux que les mélanomes, ce type de cancer de la peau, qui est généralement bénin, peut tout de même être la cause de divers problèmes particulièrement incommodants. On peut citer l’alopécie, des douleurs au niveau des muscles, une inflammation ou encore des troubles digestifs ou du goût.

Les carcinomes basocellulaires sont semblables à des escarres rougeâtres ou à une lésion cutanée. Ils se remarquent essentiellement sur le visage et ne s’enlèvent jamais. Dès l’instant où vous en voyez, une consultation auprès d’un dermatologue est préconisée. Celui-ci diagnostiquera mieux le problème. Il établira alors un diagnostic et prescrira un traitement adapté, si besoin est.

Les coups de soleil : faut-il s’en préoccuper ?

Tout le monde le sait, la chaleur, les rayons du soleil ainsi que les rayons ultraviolets artificiels constituent un risque non négligeable pour la peau. Si vous avez des taches de rousseur ou si votre peau est très blanche, il est recommandé de toujours vous protéger lorsque vous vous exposez au soleil. Ce, car une exposition prolongée et non protégée peut être la cause du développement d’un mélanome, quand vous avancerez en âge. Utilisez une crème solaire dont l’indice de protection convient à votre type de peau. En cas de forte chaleur, portez des lunettes, un chapeau et des vêtements non irritants.

Si vous n’avez pas fait attention à cela durant votre jeunesse, les conséquences peuvent se répercuter plusieurs années plus tard et les symptômes ne pourront s’observer que très tard. Pour être sûr que votre peau est en bonne santé, demandez l’avis de votre médecin. Consultez-le de manière régulière, étant donné que le mélanome peut apparaître à n’importe quel moment. Vous pouvez en plus risquer d’attraper des eczémas.

En cas d’apparition de tache brune sur votre épaule après un coup de soleil, n’attendez pas pour consulter votre dermatologue. Cela peut signifier que votre peau ne supporte pas le soleil.

Tache brunâtre sur la peau : est-ce alarmant ?

À la naissance, certains bébés arrivent avec une tache sur leur peau. Celle-ci prend usuellement une couleur café et parfois elle est bleue. Ce genre de tache, nommé angiome, ne représente en principe aucun risque. Néanmoins, elle peut dans certains cas être le symptôme d’une autre maladie, notamment lorsqu’elle se manifeste sur une partie sensible du corps, à l’instar de la bouche, du nez, des oreilles, de la paupière, de l’anus ou des doigts.

Si une telle tache venait à se faire remarquer sur la peau de votre bout de chou, peu importe son âge, consultez un pédiatre. Cela permet de s’assurer qu’il ne court aucun danger et qu’il ne s’agit pas d’un des symptômes d’une maladie grave. D’autre part, n’oubliez pas de suivre la progression de la tache. Si cette dernière se transforme en lésion profonde, présente une éruption de plaques rouges ou si elle enfle, le diagnostic de votre médecin sera le bienvenu.

En outre, si la tache est assez grosse ou s’il y en a plus d’une, prenez rendez-vous chez le dermatologue sans tarder. Il préconisera un traitement adapté.

Votre animal non plus n’est pas à l’abri des troubles de la peau. Il vous est alors conseillé de consulter votre vétérinaire dès que vous constatez une quelconque anomalie cutanée. Cela vous aidera à préserver sa santé.