Les graisses alimentaires, faut-il s’en méfier ou pas ?

Les acides gras essentiels ou AGE sont des graisses polyinsaturées uniquement introduits dans l’organisme par l’alimentation, et encore plus bénéfique pour la santé. L’oméga 3 des fruits de mer, des épinards crus et des graines de lin en fait partie. L’oméga 6 fait partie des acides essentiels fréquemment trouvés dans les aliments.

Certains produits transformés comme les chips et les cacahuètes peuvent en contenir. Cet acide linoléique est surtout en grande quantité dans les viandes de porc et de volailles, ainsi que dans les noix, dans l’huile de chanvre et dans l’huile de carthame.

Les maladies liées à l’excès de matières grasses saturées

Maladies cardio-vasculaires

Les aliments gras saturés pris en excès sont néfastes pour la santé car ils sont à l’origine de la plupart des maladies cardiovasculaires. Ils peuvent provoquer des crises cardiaques, parfois mortelles. La circulation sanguine est également mise en jeu car les matières grasses accentuent le mauvais cholestérol et forment des dépôts bloquants dans les artères.

Obésité

À part le sucre, les graisses saturées sont considérées comme des facteurs de croissance majeurs, pouvant se traduire en obésité. La consommation excessive des aliments gras cumule les graisses au niveau des tissus organiques. L’organisme obèse brûle mal la calorie occasionnée par l’excès de cholestérol. En effet, l’état de santé peut être impacté, car certaines maladies peuvent s’ensuivre comme le diabète et l’hypertension artérielle.

Les bienfaits des bonnes graisses

Protection contre l’excès de cholestérol

Les bonnes graisses, notamment l’oméga 3 contribue activement à réduire le taux de triglycides dans le sang. Dans ce cas, il diminue le taux cholestérol sanguin et évite l’apparition des maladies du cœur. En effet, il diminue considérablement les risques cardiovasculaires.  

Régulation du système nerveux

Manger des aliments gras est nécessaire pour le bon développement du système nerveux. La rétine et le cerveau fonctionnent à merveille grâce aux bonnes graisses. L’alimentation en acide gras peut donc devenir un bon garant de la santé artérielle, contrairement aux préjugés. Il faut tout simplement bien choisir le type d’aliments gras à manger.    

Stabilisation des réactions anti-inflammatoires et immunitaires

Les acides gras insaturés surtout les oméga 3 ordonnent le système immunitaire à produire moins de substances de prolifération de cellules. En effet, ils freinent les éventuelles formes d’inflammation au niveau de l’organisme.

Production d’eicosanoïdes

L’alimentation riche en bonnes graisses produit dans l’organisme des dérivés semblables aux hormones, appelés « eicosanoïdes ». Cela engendre une sorte de connectivité entre les cellules pour réguler le métabolisme en général. En effet, les eicosanoïdes agissent sur la pression artérielle, la coagulation sanguine, la contraction des bronches et la protection des muqueuses digestive.

Conclusion

Pour réguler son alimentation grasse, une consommation journalière de moins de 20g de graisses saturées est largement suffisante. Il faut se méfier aussi du taux de graisses cachées dans les chips, le chocolat et les autres produits reconstitués. Vous les reconnaîtrez par les mentions « matière grasse végétale hydrogénée » ou « graisses trans » sur leur emballage.