Quelles maladies provoquent des troubles urinaires chez l’homme ?

Ressentir souvent le besoin d’aller aux toilettes pour se soulager (le jour comme la nuit), avoir une sensation de brûlure en urinant, avoir des difficultés à uriner ou à se retenir… tels sont les signes indicateurs de troubles urinaires chez l’homme. De nombreuses maladies plus ou moins graves sont à l’origine de ce trouble.

Le diabète

Une personne est dite diabétique lorsque son organisme ne parvient plus à réguler le sucre (glucose) présent dans son corps. Celui-ci s’accumule alors dans son sang au lieu d’assurer le bon fonctionnement des cellules.

Le diabète peut être causé par l’inaptitude du pancréas à générer de l’insuline ou celle des cellules à s’en servir pour absorber le glucose. Ainsi, les diabétiques n’ayant pas encore reçu de traitement sous forme d’insuline doivent rejeter le sucre par l’urine. C’est la raison pour laquelle, ces patients présentent des signes de troubles urinaires.

Les maladies de la prostate

Les maladies de la prostate les plus communes sont la prostatite, l’hypertrophie bégnine de la prostate et le cancer.

La prostatite est une inflammation de la prostate due à une infection bactérienne, la plupart du temps causée par la bactérie E. coli. Elle est soit aiguë soit chronique. Dans les deux cas, elle provoque des troubles urinaires comme les difficultés à uriner ou une sensation de brûlure.

L’hypertrophie bégnine ou encore adénome de prostate est le grossissement de la prostate de l’homme qui survient à un certain âge. Cette pathologie est souvent bégnine, mais peut entraîner des troubles urinaires. En effet, cette augmentation de volume comprime l’urètre.

Le cancer de la prostate, quant à lui, est la présence de cellules cancéreuses dans la prostate.

Toutes ces maladies ont pour conséquences communes les troubles urinaires : envie fréquente d’uriner, difficultés à uriner, douleurs et brûlure…

Une infection urinaire

Une infection urinaire est une infection localisée au niveau du système urinaire composé des reins, des uretères, de la vessie et de l’urètre. Généralement, les hommes sont très rarement exposés à cette infection grâce à la longueur de leur urètre. En effet, les bactéries atteignent très rarement leur vessie.

Toutefois, plusieurs facteurs comme le diabète, les maladies de la prostate ou encore le passage antérieur d’une sonde dans l’appareil urinaire constituent des facteurs d’apparition de l’infection urinaire chez l’homme. Par ailleurs, les seniors sont plus enclins à attraper cette maladie. Les troubles urinaires comme les brûlures et les douleurs à la miction ou la présence de sang dans l’urine sont des conséquences de l’infection.

Les maladies neurologiques

Les maladies neurologiques provoquent également des troubles urinaires, car elles affectent le système nerveux qui contrôle le fonctionnement de la vessie. Toute altération à son niveau peut entraîner des dérèglements. Ainsi, maladies de Parkinson, sclérose en plaques, accidents vasculaires cérébraux… Les personnes qui en sont atteintes font face à différents désagréments : incontinence, envies fréquentes d’uriner

Les calculs urinaires

Le calcul urinaire ou lithiase urinaire est une maladie due à la formation de pierres dans les voies urinaires. Bien que cette maladie soit parfois héréditaire, elle est la plupart du temps due à une mauvaise alimentation. Les personnes obèses et/ou diabétiques sont les plus atteintes.

Pour éliminer les pierres obstruant le système urinaire, il faut boire beaucoup d’eau et donc uriner plus. Ces calculs entraînant des douleurs à la miction et des difficultés à uriner jusqu’à ce qu’ils disparaissent.

Conclusion

Les maladies qui provoquent les troubles urinaires chez l’homme sont nombreuses. Certaines sont bégnines, d’autres par contre sont très graves et peuvent même entraîner la mort. Pour votre santé, allez consulter un médecin dans les plus brefs délais dès l’apparition des symptômes pour recevoir au plus vite le traitement adéquat.